Ultreïa – Internat Relais : le dispositif de prévention contre le décrochage scolaire

Mis en place au sein du collège Saint-Joseph depuis 2019, le projet Ultreïa vise à élaborer un parcours personnalisé pour des jeunes en rejet de l'école, ou déscolarisés. Ce public particulièrement difficile nécessite un accompagnement global allant au-delà du simple cadre scolaire.

Chaque année scolaire, 10 collégien(ne)s de la 5ème à la 3ème, de l’Académie de Bordeaux, en situation de décrochage scolaire, sont accueillis. Ils sont scolarisés en Internat Relais pour une année scolaire. Ils bénéficient d’une prise en charge scolaire et éducative au sein de l’Internat Éducatif et Scolaire.

Le dispositif Ultreïa consiste à suivre ces jeunes tout au long de leur scolarité au sein de notre établissement, du collège au Lycée professionnel, afin « d’aller plus haut, plus loin » !

LES ACTIONS PRINCIPALES

Ce projet s’articule autour de trois actions qui sont:

  • la mise en place de projets pédagogiques adaptés,
  • une pédagogie différenciée,
  • un accompagnement éducatif personnalisé, autour d’un trinôme éducateurs/enseignants/le jeune et sa famille.

Le groupe de jeunes bénéficie également d’un suivi éducatif et pédagogique renforcé afin de travailler collectivement à la remobilisation scolaire et à la resocialisation.

En offrant un cadre structurant et adapté aux jeunes, le projet permet à chacun de retrouver sa place dans la formation scolaire et d’élaborer un projet d’insertion et/ou d’orientation.

LES OBJECTIFS

  • Réconcilier des jeunes en rupture scolaire, en leur permettant par la consolidation des apprentissages, d’élaborer un projet de formation et d’insertion adapté.
  • Prévenir le décrochage des jeunes scolarisés au sein de l’établissement.
  • Offrir la possibilité à des jeunes sortis du système scolaire un espace de remobilisation leur permettant d’accéder à une formation qualifiante.

Conditions d’admission

Un dossier est présenté par l’établissement d’origine à la Commission Académique qui se réunit deux à trois fois par an. Les frais de transport et les frais de scolarité sont à la charge des familles.

LE FINANCEMENT

Le Fonds Social Européen co-finance ce dispositif depuis l’année scolaire 2019, en partenariat avec Apprentis d’Auteuil.